Quand la démocratie se joue parfois à un fil…

Quand la démocratie se joue parfois à un fil…

Le 12 mars dernier, le président de la République faisait une déclaration solennelle relative à l’épidémie de Covid 19 qui frappait notre pays. Le propos était grave et les annonces inédites : fermeture des cafés, restaurants, mais aussi des établissements scolaires. Le 15 mars pourtant le premier tour des élections municipales allait se tenir. Face au risque épidémique, les électeurs se sont très peu mobilisés. Ainsi à l’échelle nationale seuls 41,6% des Français se sont déplacés et à Louveciennes ce sont 47,2% des électeurs qui sont allés voter (contre 62,6% en 2014 ).

C’est dans ce contexte que seuls 2468 électeurs louveciennois sur 5227 inscrits se sont déplacés pour départager les 4 listes en présence, dont trois listes de droite qui n’ont pu se mettre d’accord pour une liste d’union. Malheureusement, il aura manqué seulement 3 voix à notre liste pour franchir ce premier tour et espérer être représenté au conseil municipal à l’issu du second. La démocratie se joue parfois à un fil.

Nous aurions souhaité que le gouvernement tire les conséquences de ce fiasco électoral du premier tour et annule l’ensemble du scrutin pour réorganiser une élection dans des conditions normales à l’automne ou en mars 2021. Il n’en a rien été et le second tour s’est tenu malgré tout le 28 juin en pleine période d’état d’urgence sanitaire.

Le résultat du second tour est sans surprise. La liste du maire sortant a été réélue comme prévu. Si la liste de l’ancienne majorité réalise un beau score, elle n’était toutefois pas en mesure de l’emporter seule ; il lui aurait fallu pour s’assurer les conditions d’une possible victoire nouer des alliances, ce qu’elle n’a curieusement pas tenté de faire.

Le conseil municipal de Louveciennes sera monocolore jusqu’en 2026. Dès lors que les listes minoritaires élues partagent les mêmes fondamentaux et les mêmes idéologies de droite que ceux de la liste majoritaire, le débat ne se fera plus sur le fond mais sur les rancœurs de certains et sur l’opportunisme des autres. Il n’y aura plus de véritable opposition au conseil municipal, que nous étions les seuls à incarner, en défendant les valeurs de solidarité et d’écologie qui sont les nôtres. C’est une première depuis 1983 et c’est regrettable pour la démocratie locale, car l’opposition est saine pour une bonne gouvernance locale, nous l’avons démontré au cours de nos mandats municipaux.

C’est d’autant plus regrettable que les électeurs louveciennois n’ont pas pu s’exprimer lors du second tour en faveur des valeurs de gauche et écologistes, alors même qu’au niveau national les électeurs de nombreuses villes faisaient ce choix pour remplacer des élus conservateurs.

Sans siéger au conseil municipal, nous demeurerons néanmoins vigilants quant à l’avenir de notre ville et serons toujours constructifs pour faire avancer Louveciennes dans le sens de la citoyenneté de l’écologie et de la solidarité et être force de proposition vis-à-vis de la municipalité.

Nous vous remercions pour votre confiance témoignée et nous invitons toutes celles et ceux qui se retrouvent dans nos valeurs et notre action à rejoindre le collectif que désormais nous formons.

Pascal Leprêtre

Tête de liste Louveciennes écologique, citoyenne et solidaire

Conseiller municipal de Louveciennes de 2001 à 2020

En cette période d’état d’urgence sanitaire, nous avons besoin de transparence et de démocratie locale

En cette période d’état d’urgence sanitaire, nous avons besoin de transparence et de démocratie locale

Pascal Leprêtre, conseiller municipal de Louveciennes a adressé ce lundi 4 mai une lettre au maire de Louveciennes demandant la transparence sur les mesures mises en place par la commune dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Monsieur le Maire, 

Nous connaissons depuis le 17 mars une situation inédite avec la crise sanitaire et l’état d’urgence qui en résulte. Le confinement décidé par le gouvernement dure bientôt depuis deux mois. Le président de la République a annoncé un début de déconfinement à compter du 11 mai.

Face à cette situation grave et inédite, les communes sont en première ligne pour faire face à la situation. 

Or, depuis deux mois je suis étonné de constater qu’aucune réunion municipale n’a été convoquée, ni conseil municipal, ni commission. La situation pourtant exige la prise de décisions concertées avec tous les élus municipaux. Elle exige aussi qu’une information transparente soit diffusée aux membres du conseil municipal sur les mesures que vous prenez, seul ou en petit comité, pour faire face à la crise. 

Qu’en est-il du fonctionnement des services publics municipaux ? Quelles mesures sont actuellement prises pour protéger les agents municipaux ?

Par ailleurs il convient de préparer les premières mesures de déconfinement qui seront appliquées le 11 mai, avec notamment la réouverture des écoles. A ce jour, je ne dispose, en tant qu’élu municipal, d’aucune information sur ce que vous envisagez de faire à cette date. Quelle mesures comptez-vous mettre en place pour assurer cette rentrée scolaire ? Quels équipements de protection pour les enseignants et les élèves ? Quels aménagements des locaux ? Quid de la cantine ? … Autant de questions qui restent sans réponse ce qui est plutôt inquiétant.

De même envisagez vous la distribution de masques pour la population ? J’ai pu constater qu’une distribution ciblée était en cours mais qu’en sera t’il pour l’ensemble de la population louveciennoise ? Si c’est le cas comment seront-ils distribués ? Comment la commune s’est elle approvisionnée ? Pour quel budget ? 

Tout ces questionnements méritent la convocation des instances municipales. Un conseil municipal extraordinaire me semble indispensable de même qu’une réunion de la commission vie scolaire. La loi vous permet durant cette période d’organiser ces séances à distance par visio-conférence.

 En cette période de crise, la vie municipale doit pouvoir continuer et les décisions doivent plus que jamais être décidées en transparence et de façon concertée. 

Veuillez croire Monsieur le Maire à l’expression de mes cordiales salutations

 

Pascal Leprêtre

Conseiller municipal

 

Nous voulons une vraie politique intercommunale !

Nous voulons une vraie politique intercommunale !


Vendredi 6 mars, nous participions à Maisons-Laffitte à une réunion sur le thème de l’intercommunalité en présence de nombreux candidats aux élections municipales du territoire de Saint-Germain Boucles de Seine (Marly-le-Roi, Saint-Germain-en-Laye, Maisons-Laffitte, Sartrouville, Bezons, Houilles…)

Lire la suite

Futur déploiement de la 5G : quelles conséquences pour Louveciennes ?

Futur déploiement de la 5G : quelles conséquences pour Louveciennes ?

Le réseau 5G a pour objectif d’augmenter le débit de transmission des données dans l’utilisation des terminaux téléphoniques mais surtout d’offrir les capacités d’échange de données qui seront nécessaires pour les technologies du futur, dans tous les domaines d’activité économiques, tels que par exemple les transports pour la conduite autonome des véhicules, l’agriculture, la santé, la gestion de sites industriels ou publics. Lire la suite