Incendie d’un compteur Linky à Louveciennes

Lundi 27 novembre 2017, un compteur Linky a pris feu rue du président Paul Doumer.

Cette information, relatée dans Le Parisien du 28 novembre, nous amène à interpeller le Maire sur ce sujet.

Cet incident survient dans un contexte particulier à Louveciennes. Lors du conseil municipal du 8 juin 2017 des Louveciennois ont demandé au Maire la création d’une commission extra-municipale sur le sujet. Peu réceptive à ce sujet et bien que réticente à entrer dans une polémique avec ENEDIS, la municipalité a tardivement mis en place cette commission en faisant voter une délibération par le conseil municipal du 12 octobre 2017, soit plus de 4 mois après la demande.

Lors de sa première réunion, la commission, a demandé au maire d’inscrire à l’ordre du jour une délibération demandant la suspension de l’installation des compteurs jusqu’à nouvel ordre. Cette demande n’a pas aboutie, le maire ayant préféré faire voter une délibération demandant une suspension jusqu’au 1er décembre (soit pendant 5 semaines), mais sans l’intention de la faire appliquer. Résultat entre le conseil municipal du 12 octobre 2017 et le 28 novembre, ENEDIS a accéléré l’installation des compteurs sans que le Maire ne s’y oppose alors même que ces installations allaient à l’encontre de la délibération votée.

Aujourd’hui l’installation est quasiment terminée dans la commune avec plus de 3000 compteurs installés selon ENEDIS.

Cet incident suscite naturellement beaucoup d’interrogations et d’inquiétudes chez les Louveciennois. On peut légitimement s’inquiéter des conséquences d’un tel problème dans une habitation individuelle ou dans un immeuble collectif.

Cet évènement mérite une intervention municipale forte de la part du Maire auprès d’ENEDIS.

Aussi, nous demandons officiellement au Maire de Louveciennes, en sa qualité de garant de la sécurité publique sur le territoire communal,  d’exiger de la part d’ENEDIS deux mesures urgentes :

–          diagnostiquer l’origine du sinistre survenu hier rue du président Paul Doumer,

–          dans l’hypothèse où cet incident serait lié au compteur lui-même ou à un défaut dans son installation, de procéder à une vérification de l’installation des 3000 compteurs de la commune.

Pour accéder à la lettre adressée au maire le 28 novembre 2017 Cliquez ici 

A la date du 2 décembre ce courrier était toujours sans réponse…