La Tribune de la liste PLUS – Louveciennes-Echos – juillet 2019

Chères Louveciennoises, chers Louveciennois,

Pour des repas de meilleure qualité dans les cantines de nos écoles… suite

A l’occasion du renouvellement du prestataire  en charge de  la fourniture des repas  destinés aux crèches, écoles et structures accueillant les séniors, la liste PLUS agit depuis plus d’un an afin que tout soit fait pour permettre de délivrer des repas de qualité, bio et sans perturbateurs endocriniens.

Lors de ses vœux pour l’année 2019, le maire a semblé tenir compte de notre souhait ainsi que des revendications de nombreux parents d’élèves, en promettant le maintien de la liaison chaude et de la cuisine centrale, l’utilisation de produits de qualité et la non utilisation de barquettes plastiques dont le réchauffement est à l’origine de la migration vers les aliments de substances indésirables telles que les perturbateurs endocriniens.

Restait à mettre en œuvre ces engagements…

Un premier appel d’offres a été lancé en janvier sur la base d’un cahier des charges fort complexe rédigé par un cabinet extérieur. Il a abouti logiquement à un échec faute d’un nombre suffisant de réponses.

Un deuxième appel d’offres a donc été lancé en avril 2019, sur la base d’un cahier des charges légèrement modifié, mais malheureusement tout aussi complexe que le premier ! Il en résulte de fortes inquiétudes quant au respect des engagements du maire, et il est à craindre que le futur contrat soit encore attribué à une société plus soucieuse de son chiffre d’affaires et de ses bénéfices que de la qualité des repas servis.La liste PLUS demeure particulièrement vigilante sur ce dossier primordial pour la santé de nos enfants et séniors.

Le budget 2019 : la majorité refuse la baisse des impôts locaux que nous avons proposée

Le budget 2019 a été examiné lors du conseil municipal du 10 avril. Nous avons rappelé notre proposition de revenir sur l’importante hausse des impôts décidée par le maire en 2016 (qui s’élève à plus de 600.000 € en 2019). Le budget 2019 présente en effet des marges de manœuvre permettant une diminution des impôts locaux. En premier lieu le remboursement de la dette communale est en diminution pérenne de 420.000 € dès 2019, et diminuera de 256.000 € supplémentaires en 2021, toujours de façon pérenne ; ces diminutions de charges d’emprunts compenseront donc intégralement en 2021 la hausse des impôts de 2016. En second lieu, les dépenses prévisionnelles du budget 2018 ont été largement surestimées et une partie des très importants excédents de réalisation pourrait être provisionnée au profit d’une baisse des impôts locaux en 2019 et 2020.

 

Oui à un pôle médical, non à la suppression d’un commerce !

Le maire a proposé lors du conseil municipal du 18 juin de transformer les locaux anciennement occupés par un restaurant grec, en un pôle médical. Si le souhait de créer un pôle médical ne fait pas débat, en revanche nous nous opposons catégoriquement quant au choix de son implantation.

La suppression de ce local commercial a malheureusement été adoptée par 19 voix sur 29, condamnant ainsi définitivement toute possibilité de redynamiser la place de l’église déjà peu attractive.  

 

Pascal Leprêtre
Conseiller municipal

plepretre@mairie-louveciennes.fr