Villevert, un site stratégique et une opportunité pour Louveciennes

Depuis bientôt 20 ans les 22 hectares de terrains anciennement occupés par le siège social de Bull sont abandonnés. Les maires qui se sont succédé n’ont pu faire aboutir le moindre projet sur ce terrain privé, appartenant aujourd’hui au promoteur Unibail-Rodamco-Westfield, propriétaire du centre commercial voisin Parly 2.

Nous avions défendu dès 2008 la création d’un pôle d’excellence en matière d’écologie et de développement durable incluant un centre de recherche, l’implantation d’une zone d’activités tournée vers ce secteur et d’un centre de formation aux métiers liés à l’environnement. Malheureusement nous n’avions pas été écoutés et aujourd’hui nous pouvons craindre que ce site soit principalement dédié à l’implantation d’un énième centre commercial, aberration écologique et source de nuisances pour notre commune.

Les règles d’urbanisation du site de Villevert du plan local d’urbanisme voté en 2017 par la majorité sortante autorisent la construction de 350 logements sur la zone de Villevert, dont 210 logements locatifs aidés, parmi lesquels la moitié sont inclus dans des résidences dédiées pour personnes âgées ou étudiants, ce qui est un non-sens pour un lieu aussi éloigné des universités ou des écoles. Nous y avons toujours été opposé et nos concurrents à cette élection municipale veulent des logements à Villevert pour respecter les exigences de la loi SRU à l’horizon 2025. Nous estimons que cela n’est pas nécessaire : en supprimant les logements de Villevert et en rééquilibrant les projets prévus dans le PLU en faveur du logement social au détriment du secteur privé, il manquerait à Louveciennes moins de 100 logements sociaux pour atteindre les 25 % exigés par la loi SRU.

Nous rappelons à ce sujet notre proposition d’inverser la proportion de logements sociaux avec celle des logements en accession (60 % de logements sociaux et non 40 %) aux Plains Champs, ce qui aurait réduit d’une centaine environ le nombre de logements sociaux à construire, mais l’ancienne majorité de M. Vanhollebeke ne l’a pas voulu. Avec les projets du PLU 2017 on serait aujourd’hui proche du respect de nos obligations SRU sans avoir à construire de logements à Villevert.

Notre choix, si vous nous confiez la responsabilité de la gestion municipale, est de réviser le PLU et de créer un écoquartier à Villevert, dédié à des activités mixtes : activités tertiaires, commerciales et de loisirs de plein air. Pôle d’excellence écologique, ce quartier valorisera, au niveau régional, l’image de notre ville et générera de nouvelles recettes financières.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *