Echos du conseil municipal du 14 décembre 2015

Le conseil municipal du 14 décembre 2015 a été l’occasion pour Pascal Leprêtre, conseiller municipal de la liste PLUS, de poser plusieurs questions au maire sur les sujets suivants :

  • Pépinière d’entreprises et développement économique à l’échelle intercommunale

arnold de villeA l’occasion du vote d’une délibération sur la pépinière d’entreprises Arnold de Ville, il a été demandé au maire quel serait le devenir de cette pépinière dans le cadre de la future communauté d’agglomération Saint-Germain Boucles de Seine qui disposera d’une compétence en matière de développement économique. La pépinière aujourd’hui gérée sous forme associative sera-t-elle transférée à la future communauté ?

Le maire a été très évasif dans sa réponse rappelant les atouts de la commune en matière de développement économique et l’intérêt qu’il y avait à ce que la future communauté d’agglomération soit en charge de cette compétence. Mais aucune réponse précise sur le devenir de la pépinière ni sur les intentions de la majorité municipale quant au périmètre que recouvrirait le développement économique dans la future intercommunalité. Etonnant quand on sait que le maire est actuellement le vice-président de la communauté d’agglomération Saint-Germain, Seine et forêts en charge du développement économique…

  • Adoption des statuts de la future communauté d’agglomération Saint-Germain Boucles de Seine et de ses règles de gouvernance.

caPascal Leprêtre s’est félicité que le nombre de membres du futur conseil communautaire ait été fixé à 92, soit le maximum possible, indiquant que ce nombre doit permettre la représentation d’une opposition au sein du conseil communautaire par la désignation d’élus d’opposition des plus grandes villes de la communauté à savoir Saint-Germain-en-Laye, Sartrouville et Houilles. Malheureusement le mode de désignation des conseillers communautaires à l’échelon des conseils municipaux, et non sur la base des résultats des dernières élections municipales, n’a pas permis à la gauche d’obtenir sur le territoire de Saint-Germain, Seine et forêts un poste au conseil communautaire Saint-Germain Boucles de Seine. Les 30 représentants du territoire Saint-Germain, Seine et forêts au conseil de notre future communauté d’agglomération seront tous des élus municipaux de droite !

Par ailleurs, indiquant qu’il voterait favorablement ces statuts, Pascal Leprêtre a interrogé le maire sur la définition précise des compétences et ses intentions. Souhaite-t’il une communauté d’agglomération forte avec de vrais transferts de compétences ou souhaite-t’il faire de cette communauté d’agglomération une coquille vide comme cela a été le cas jusqu’à aujourd’hui ? Sur ce point le maire a indiqué que des réflexions étaient en cours et n’a pas dévoilé son point de vue personnel sur ce sujet pourtant crucial. On peut donc craindre qu’il ne se passe pas grand-chose dans les années à venir…

 

  • Election des représentants de Louveciennes au sein du futur conseil communautaire de Saint germain Boucles de Seine

imagesLes statuts prévoient 2 sièges pour Louveciennes, obligatoirement attribués aux élus municipaux précédemment candidats à un poste de conseiller communautaire aux dernières élections municipales.

Ont été proposés les noms de Pierre-François Viard (maire LR) et de sa première adjointe Florence Esnault.

Le résultat du vote a été le suivant :

22 voix POUR (Les Républicains – liste Louveciennes Demain)

6 votes BLANC (liste divers droite Union Pour Louveciennes + liste PLUS)

 

  • Retrait de la commune de Rueil Malmaison du SIVOM des Coteaux de Seine

Pascal Leprêtre a indiqué comprendre le souhait de la commune de Rueil-Malmaison de se retirer de ce syndicat dont il considère les compétences incohérentes et inutiles et dont la gestion est peu transparente. Il sollicite le maire pour un retrait de la commune de Louveciennes, demande qu’il réitère depuis de nombreuses années.

Aucune réponse très claire fournie par le maire qui indique qu’il faudra se poser la question…

 

  • Musée-Promenade de Marly-le-Roi / Louveciennes

MuseeA l’occasion de la communication du bilan d’activité du syndicat ayant en charge la gestion du musée, il est suggéré au maire d’entreprendre une réflexion sur les modalités de gestion de cette structure dont les expositions, bien qu’elles soient souvent d’une grande qualité, ne rencontrent pas le succès espéré. Pascal Leprêtre rappelle qu’il y a quelques années lorsque la gestion du domaine de Marly avait été reprise par l’Établissement public du château de Versailles, il avait demandé que soit engagée une négociation avec cet établissement pour lui confier la gestion du musée. Un tel transfert réduirait les dépenses à la charge de notre commune et permettrait sans nul doute de dynamiser le musée. Il souhaiterait que des négociations soient entreprises avec l’eÉtablissement public du château de Versailles ou avec la future communauté d’agglomération de Saint-Germain Boucles de Seine pour la gestion future de ce musée.

Encore une fois le maire indique que des réflexions sont en cours, mais quelles sont ses réelles intentions ? Nul ne sait…

 

  • Evénements culturels et festifs à Louveciennes

marché de noelA l’occasion du vote des tarifs des emplacements pour le salon Fleurs & Jardins 2016, Pascal Leprêtre a demandé des explications au maire sur sa politique en matière d’événement culturels et festifs, constatant que depuis son élection le salon du design n’était plus organisé et que cette année aucun marché de Noël n’aurait lieu dans notre commune, ce qui est tout à fait regrettable.

Le maire s’est justifié en indiquant « qu’il fallait évoluer » estimant que les journées « entreprendre au féminin » constituaient un évènement culturel…

S’agissant du marché de Noël il a indiqué que celui-ci ne pouvait pas être organisé cette année du fait de la tenue des bureaux de vote salle Camille Saint-Saëns pour les élections régionales (rappelons que celles-ci ne se sont tenues que les dimanches 6 et 13 décembre). A la proposition de Pascal Leprêtre d’installer le marché place de l’Église, le maire lui a répondu que d’une part l’état d’urgence empêchait une telle initiative et que d’autre part installer des chalets coûtait cher et que sauf à avoir des dotations importantes de la part du gouvernement il ne voyait pas comment faire. Le maire se retranche derrière de faux arguments pour ne pas assumer ses décisions.

Bref, les Louveciennois pourront heureusement aller se promener sur les nombreux marchés de Noël des communes de la région qui visiblement ne rencontrent pas les mêmes difficultés.

One thought on “Echos du conseil municipal du 14 décembre 2015

  • 22 décembre 2015 à 10 h 50 min
    Permalink

    Il n’y aura pas de marché de Noël cette année ? quel dommage ! C’était une belle animation surtout lorsqu’elle avait lieu sur la place de l’église. je constate également que cette année pas de sapins devant les commerces et pas de père Noël non plus.

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.