La parole est redonnée aux citoyens : profitons de ces nouvelles élections pour sanctionner les deux protagonistes de cette situation

PLUS-Circulaire-5janvLa déchéance du maire et du conseil municipal : une humiliation pour Louveciennes

Pour la première fois de son histoire, la commune de Louveciennes n’a plus de maire ni de conseil municipal, et est administrée par trois personnes désignées par la Préfecture. Cette situation inédite résulte des manquements graves commis par la liste Louveciennes Demain de M. Viard lors de la campagne électorale du printemps dernier. Ces manquements à la loi ont été sanctionnés sévèrement par le tribunal administratif de Versailles qui a prononcé le 27 juin 2014 l’annulation des dernières élections municipales. Ce jugement a été confirmé en appel par le Conseil d’État le 23 décembre 2014, entraînant de fait la dissolution du conseil municipal et la destitution du maire en place. Par conséquent de nouvelles élections vont avoir lieu d’ici quelques semaines. Comment en est-on arrivé à cette situation consternante et humiliante pour notre commune ?

Les élus de droite responsables de la sanction du Conseil d’État

Élu de l’opposition municipale de gauche, j’ai malheureusement pu constater la détérioration progressive du climat municipal depuis 2008 du fait d’une querelle de personnes entre M. Vanhollebeke et M. Viard alors qu’ils appartiennent tous les deux à la même famille politique. Cette confrontation permanente s’est faite au détriment de l’intérêt général de Louveciennes.

En mars 2014 M. Viard estimait que son heure était venue et que pour parvenir à ses fins tous les moyens étaient bons. Il avait seulement oublié que le respect de la loi s’impose à tous en démocratie. La justice vient de le lui rappeler en annulant son élection.

La parole est redonnée aux citoyens : profitons de ces nouvelles élections pour sanctionner les deux protagonistes de cette situation

Les deux anciens maires qui se représenteront à vos suffrages ont discrédité et pénalisé notre commune, mais nous ne devons pas reproduire la précédente campagne durant laquelle l’avenir de Louveciennes n’a pas été discuté sérieusement et durant laquelle tous les coups bas ont été permis.

La liste PLUS (Pour Louveciennes Unie et Solidaire) que j’ai menée aux élections en mars 2014 est une alternative sérieuse à la droite louveciennoise plus que jamais déchirée et déconsidérée. Entouré de l’équipe que je vais constituer pour cette nouvelle élection, je serai amené, au cours des prochaines semaines, à vous proposer un programme d’actions pour les cinq années à venir. Sans autre parti pris que le bien-être de tous les Louveciennois, dans une ville enfin solidaire !

Je vous invite dès maintenant à participer à la campagne de la liste PLUS en utilisant notamment notre site internet et en nous rejoignant sur les réseaux sociaux.

signature PL_noirePascal Leprêtre

Pourquoi j’ai signé la charte Anticor, association contre la corruption et pour l’éthique en politique ?

Pourquoi j’ai signé la charte Anticor, association contre la corruption et pour l’éthique en politique ?

téléchargementL’éthique et la transparence de l’action politique sont nécessaires pour faire progresser la démocratie. C’est pourquoi en tant que candidat aux élections municipales de Louveciennes,  j’ai signé  la charte d’ANTICOR, association contre la corruption et pour l’éthique en politique.

Cette signature m’oblige à m’engager très concrètement en faveur de l’éthique en politique. Nous ne sommes que dix candidats dans le département des Yvelines à avoir franchi le pas.

En signant cette Charte, je me suis engagé sur plusieurs points :

– Sur le non-cumul et limitation des mandats et des fonctions exécutives

– Sur de bonnes pratiques de gestion (élaboration du budget, passation de marchés publics…)

– sur la transparence. Par exemple, je m’engage à rendre public le rapport annuel de la Commission Consultative des Services Publics Locaux de la ville.

– sur la reconnaissance de l’opposition municipale et la représentation de celle-ci dans toutes les commissions municipales.  Par ailleurs la présidence de la commission des finances de la ville sera proposée à un élu de la minorité.

– sur la participation citoyenne

– sur la publicité des informations. Ainsi je m’engage à une publication des informations municipales tant sur le site Internet de la mairie que sur tous moyens de communication.

– sur le traitement des atteintes à la probité

– sur la prévention du trafic d’influence

– sur le choix des organismes financiers sur le critère de la transparence

 Pascal Leprêtre